Syndrome du cul mort : c'est quoi et comment l'éviter

Assis toute la journée derrière votre ordinateur ?

Outre les douleurs que cette sédentarité pourrait engendrer, le "syndrome du cul mort" vous pend au nez (pour ne pas dire aux fesses). Explications et solutions pour y remédier :

OG2NID0.jpg

Lorsque notre travail consiste à rester assise à son bureau à longueur de journées, on peut être sujette à des douleurs physiques et notamment dans le bas du dos ou dans les cervicales. Les yeux qui piquent aussi, si l'on est concentrée devant son écran oubliant de cligner régulièrement des yeux, ce qui entraîne une sécheresse oculaire. Mais ce n'est pas tout. A force de rester coincée sur une chaise 8 heures par jour, vous pourriez aussi être affectée par un mal méconnu et pas très glamour baptisé le "syndrome du cul mort" ou "amnésie du muscle fessier".

Des répercussions sur le reste du corps

Cette amnésie de la fesse est due au fait que notre popotin - auquel on est censé faire régulièrement appel pour se lever, s'asseoir, grimper, marcher, courir, sauter - ne sait plus comment s'activer en raison des longues périodes d'inactivité qu'il accuse. Résultat : les connections nerveuses n'activent plus cette partie du corps et nos fessiers ne se contractant plus suffisamment, ramollissent jusqu'à devenir inertes, musculairement parlant. C'est-à-dire qu'ils cessent de réaliser les mouvements qu'ils ont l'habitude de pratiquer. D'autres muscles vont alors tenter de compenser cet état léthargique de notre derrière, mais ils ne sont pas étudiés pour, ce n'est pas leur rôle. Les risques de blessures (notamment au niveau des genoux) ou d'inflammation se développent alors et notre corps se retrouve en état de tension

Ainsi, comme l'explique à SELF le Dr. Chris Kolba, physiothérapeute au Centre Médical Wexner de l'Ohio State University, "le syndrome du cul mort" est un état susceptible de causer des blessures dans le reste du corps lorsqu'il n'est pas traité. "Si les muscles fessiers ne fonctionnent pas efficacement ou à leur capacité maximale, d'autres muscles ou zones seront soumis à plus de stress/travail, conduisant éventuellement d'autres symptômes." 

Comment y remédier ?

Vous effectuez un travail sédentaire et pensez être atteinte d'une amnésie de la fesse ? Si vous sentez un engourdissement, une raideur ou des crampes au niveau de vos fessiers lorsque vous vous déplacez, alors il se peut en effet que vous souffriez du "syndrome du cul mort". Mais la bonne nouvelle, c'est que ce n'est pas irréversible. Pour réanimer votre arrière-train, il suffit de faire davantage d'exercice physique et en l'occurrence axé sur le postérieur à l'instar des fentes surélevées ou des squats qui vous offriront en prime un fessier bien rebondi. Se lever aussi durant la journée, monter et descendre les escaliers vous menant à votre bureau plutôt que d'opter pour l'ascenseur et aller vous promener durant votre pause déjeuner vous aideront aussi à remuscler et revitaliser votre joli derrière.

dm-smaller-1_1024x.jpg

 

Le conseil de votre ostéopathe

Pour remédier à cette situation gênante au quotidien il est en effet bon d'alterner la position assise/debout mais ce n'est pas toujours convenable lorsque l'écran de votre ordinateur est fixe, ce qui provoquera d'autres lésions à force de baisser votre tête pour regarder l'écran. Un support adapté tel que celui crée par Deskmate peut vous être d'une grande utilité et vous éviter cette fameuse "amnésie du muscle fessier" dont il est question dans l'article ci-dessus. Ce concept innovant et pratique vous permettra d'améliorer votre posture et diminuer vos douleurs en plus de bruler des calories en alternant vos positions, il vous rendra par conséquent bien plus productif ! 

 

Recommandé par le London Wellness Centre, le Deskmate est un bureau économiquenomade et dépliable en quelques secondes qui vous apportera confort et productivité au bureau comme à la maison. Londres est déjà conquis par le Deskmate qui arrive maintenant en France !

Pour plus d'informations : deskmate.fr ou contactez moi via mon adresse mail : m.abergelosteo@gmail.com

Sources : Terrafemina, Deskmate

 

Autres articles :